• La méthode inversée en lecture analytique

    Sources: Miwiboo pour la vidéo Le Loup et l'Agneau
                 Dessin de Sempé 
                 Parodie "Le Loup et l'Agneau" -Auteur S.B

    Je cherche depuis plusieurs semaines à appliquer la méthode inversée en lecture analytique. Je me pose pas mal de questions:

    Doit-on révéler le sens du texte dans la capsule?
    Doit-on donner juste les axes?....

    Pas facile...

    J'ai alors découvert les tâches complexes et je me suis dit que la solution était peut-être de ce côté-là. Mon idée est simple: Placer l'élève en position de chercheur, lui fournir le texte  et des documents annexes sans consigne précise, le faire réfléchir sur une question qui me paraît essentielle .... et le laisser construire ...
    Je vous avoue que je tâtonne encore , je teste le 14 janvier... Alors si vous avez des idées ou des remarques à me faire, n'hésitez pas... 

    Je suis peut-être à côté de la plaque. Affaire à suivre...

    Documents que je distribue avec la capsule

      

    Documents pour la phase d'interaction en classe

     

     

     

    « Une de mes capsulesipad en cours de langue »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Catherine PELLERIN
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 00:28

    Il me semble que la tâche complexe s'adapte bien au processus de la lecture analytique et qu'ils faut chercher dans cette direction. 

    Je m'interroge sur le temps nécessaire à cette activité : 1 h ? 

    Qu'attendez-vous dans les preuves ? Des éléments de rhétoriques ? Les avez vous étudiées avant ? En parlez vous à l'oral ?

    est-ce la première lecture analytique ?

     

    2
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 10:07

    non , j'ai prévu 2h pour cette première tentative . Dans la partie "preuves" , j'attends des citations du texte. Les éléments rhétoriques ne seront identifiés que dans la phase de mise en commun ( réalisation d' une carte heuristique) 

    3
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 10:59

    catherine, pratiquez- vous les tâches complexes en lecture? 

    Auriez-vous des exemples?

     

    4
    elodie maurel
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 20:21

    Bonsoir (et bonne année!)

    Je viens de regarder la capsule et les docs, je pense que la mise en scène est réussie, les élèves vont sûrement apprécier. Je m'interroge juste sur les questions pour les groupes. Je ne sais pas bien là maintenant ce que je ferais à ta place, mais je crois que le côté "enquête" t'a conduite à évacuer l'émotion qui se dégage de la fable: la pitié, l'indignation... qui grandissent au fil du texte et notamment avec le dialogue argumentatif (chaque argument de l'agneau est réfuté, et comme ils sont injustement réfutés, notre pitié est d'autant plus grande). Bref, j'aurais tendance à partir davantage là-dessus, mais je ne sais pas comment. Du coup, mais c'est peut-être voulu, les groupes travaillent un peu sur les aspects différents du texte, et il n'y a pas (ou je ne l'ai pas vu), de moment où l'élève individuellement est amené à questionner le sens de l'ensemble du texte pour lui. (Qu'est-ce que j'ai compris? Qu'est-ce que j'ai ressenti après avoir pris connaissance de l'histoire et du texte?) S'ils avaient à écrire ça, ou au moins à le dire... ou alors en imaginant qu'il y a des témoins de la scène et des enquêteurs, qui prendraient le témoignage en note... et travailler sur les différents témoignages en groupe... Je dis ça, je ne sais pas, je ne voudrais pas t'embrouiller! Enfin, tiens-nous au courant de la suite!

    Concernant les tâches complexes, jen'en ai pas vraiment fait en classe de littérature, encore que, mais je te conseille, si tu ne connais pas, de voir Goigoux sur la compréhension des textes narratifs (il y a une édition collège, chez Retz). C'est hyper intéressant. J'ai surtout travaillé le "cahier de littérature", pour rendre l'écriture personnelle quotidienne et travailler la métacognition.

    5
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 20:43

    Merci Elodie pour tes remarques pertinentes . Tu as raison pour l'aspect émotionnel. Je ne l'ai pas assez travaillé. Il faut revoir ce point. L'aspect individuel est pris en compte dans le questionnaire Google drive qui accompagne la capsule. Je vais y rajouter tes deux questions. Un grand merci pour ton aide et tes conseils.

    6
    Catherine PELLERIN
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 10:28

    Meilleurs vœux pour cette année 2014. 

    Je ne pratique pas vraiment les tâches complexes en classe, en tout cas pas de manière aussi scenarisée. Je trouve cela très intéressant.  

    Pour cette année, je constitue mon fichier pour les ceintures d'orthographe 3ème, et je cherche à réaliser un journal de classe à la manière Freinet. 

    Merci à Elodie pour la référence sur la compréhension des textes. Je suis en train de regarder aussi l'enseignement des inférences   Cf. Fayol par exemple. 

    'Merci à vous Marie de mettre en ligne votre travail, on se sent moins seule même si on ne prend pas le train par le même bout, on cherche toutes à rendre active notre pédagogie. 

    7
    elodie maurel
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 14:33

    :) Merci Catherine pour la référence à Fayol: dans l'acédémie de poitiers, ils ont pas mal travaillé là-dessus (les deux auteurs se retouvent d'ailleurs!) http://web17.ac-poitiers.fr/LRSud/circonscription/IMG/pdf/adresse_pour_batterie_sur_inferences.pdf

    8
    elodie maurel
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 14:45

    Si vous voulez, on peut réfléchir à des tâches complexes: Marie, qu'est-ce qui te reste à faire d'ici la fin de l'année?

    Par rapport à la fable,une tâche complexe pourrait être une mise en voix mettant en valeur leur émotion face au texte, évidemment il faut faire des activités sur la voix en classe, et écouter plein d'exemple, pour interpréter les effets... 

    ou alors une mise en voix avec 3 loups pour un agneau / une autre avec 3 agneaux pour un loup... (j'ai déjà fait ça en danse/poésie, avec une collègue d'eps)

    Sinon pour les mythes, écrire un dialogue en faisant parler différents personnages mythologiques d'un tableau (à partir de texteimage.com) les élèves doivent choisir une peinture, identifier les personnages grâce à des textes lus, puis les faire parler, la mise en scène part d'une image du tableau reconstituée par les élèves comme des statues (théâtre image).Nous avons reconstitué l'Odyssée une année.

    ...enfin on peut en inventer d'autres si ça vous intéresse?

    9
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 14:57

    quelle bonne idée Elodie ! Je suis partante . Justement après les Fables, je pars sur les mythes . Aurais tu  gardé un exemple sur l'Odyssée? 

    10
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 14:58

    Merci Catherine pour le rappel sur les inférences, je m'y replonge aussi ! 

    11
    elodie maurel
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 16:09

    euh, je viens de regarder mais je n'ai pas grand chose, sauf une activité (que j'ai faite pour une inspection! :)) et qui travaille les compétences dont on parlait. Je n'ai pas ton mail, mais tu as le mien, écris-moi! J'ai perdu beaucoup de docs. J'ai aussi travaillé sur les métamorphoses en utilisant la même méthode. Pour L'Odyssée, on avait travaillé sur la structure (l'ordre non chronologique), mais je crois que je ne le referais pas comme ça (un peu trop loin de l'émotion ;)) Je me souviens que les élèves étaient par groupe et ont choisi une oeuvre sur texteimage.com. Ce travail s'est fait après l'étude de l'oeuvre intégrale (ou en parallèle avec la fin).

    12
    marie34
    Dimanche 5 Janvier 2014 à 17:07

    je te donne mon mail car je ne sais plus si j ai le tien . marie34@orange.fr

    13
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 07:15

    Bonjour !

    Quel travail !

    Comment ferez-vous la synthèse des travaux de groupe ?

    Perso, je bâtirai une carte mentale en direct-live : vidéoprojection d'une carte vierge, je note sur la carte toutes les idées qui fusent lors d'un BrainStorming avec les élèves, puis, progressivement, on regroupe ce qui peut l'être jusqu'à obtenir quelque chose de structuré.

    Quels sont les critères d'évaluation ?

    Comment prolongerez-vous cette activité ?

    Perso, à partir de la carte mentale produite, je dégagerai un scenario et leur demanderai de rédiger collaborativement (via un framapad) une histoire similaire : vos élèves pourraient ainsi ré-utiliser les concepts et le vocabulaire.

    Mais... je ne suis pas prof de Français, alors peut-être suis-je hors-sujet ?

    Félicitations pour cette recherche !

    14
    Mercredi 8 Janvier 2014 à 15:24

    Merci Gaël pour votre message si encourageant.Pour répondre à vos questions, j'ai prévu en effet une carte heuristique commune dans la phase finale et une réécriture à partir de la morale.

    15
    Carine Akpah
    Mercredi 11 Février 2015 à 15:51

    Super ta vidéo, Marie, quelle bonne idée!

    Pour les fables, j'utilise aussi des vidéos mais sans scénarii, juste pour leur faire comprendre l'argumentaire des différents personnages et la mise en voix (proche sq théâtre).

    Ex: https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=z-ySLLFIyuE

    Comment as-tu fait la synthèse de ce travail de groupe?

    Question technique: Comment as-tu monté les vidéos ensemble?

    Merci pour ce partage.

    Carine

    16
    Mercredi 11 Février 2015 à 17:11

    Salut Carine pour la  mise en commun on a fait une carte heuristique afin de synthetiser le travail des groupes. Sinon pour le montage final j ai utlise imovie 

    17
    David B
    Samedi 10 Octobre 2015 à 00:22

    J'arrive un peu tard, mais comme tu vas peut-être le refaire, je me fends d'un petit commentaire...

    J'étudie cette fable avec mes 5ème segpa dans une séquence intitulée le sens cachée des textes, car ils prennent tout au premier degré, et encore, je les incite donc à considérer que quelque chose est caché, et concernant La Fontaine t son époque, je n'ai pas complètement tord. À ta place, j'y serai allé encore plus fort dans la vidéo. Pourquoi montrer un loup et un agneau et pas un seigneur et un vilain ( par exemple une scène de Robin des bois version Cosner, désolé,  du départ, après lecture ou pendant la lecture de La Fable). Puis, comme point de départ de l'enquête non pas l'enquête en elle-même, mais une bataille d'avocat, après dépôt de plainte... Car au dévut de la vidéo, tu énonces que la phrase t'intrigue, sans énoncé pourquoi. Après tout, le loup est le plus fort, rien d'intriguant' et rien à résoudre... Alors qu'un dépôt de plainte Va engager une enquête sur les circonstances de la mort et rechercher des témoins éventuels (il y en a forcément un, puisque l'histoire nous est conté...).

    Avec mes 5segpa j'insiste donc bon sur la personnification, la transposition en production à une situation vécue par eux, et poursuit sur une étude d'une planche des idées noires de Franckin sur la justice.

     Concernant les inférences, c'est mon cheval de bataille avec mes segpa et j'ai plein de références :

    - stratégie pour lire au quotidien, sceren, permet de différencier les difficultés.

    - lector/lectrix, de Goigoux, juste génial...à adapter pour de grands groupes classes.

    - je lis je comprends, prévention contre l'illetrism, à télécharger gratuitement, génialissime.

    Et une autre pépite, Tacit, logiciel à utiliser en ligne (payant sur abonnement), exercices de systématisation qui peut gérer des groupes très hétérogènes, à voir absolument. 

    18
    Samedi 10 Octobre 2015 à 07:40

    merci pour votre commentaire, vos idées sont riches et intéressantes, nous n'avons pas fait les mêmes choix car nos objectifs et notre public sont certainement très différents.  Merci en tt cas pour le partage    

    19
    Mercredi 29 Mars à 13:58
    I would like to thank you for the efforts you have put in penning this blog.
    I really hope to see the same high-grade content by you in the future as
    well. In fact, your creative writing abilities has encouraged
    me to get my own blog now ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :