• Programme intensif après échec lors d’un contrôle de connaissances

    Après un contrôle de conjugaison moyennement réussi sur le présent de l’indicatif, j’ai décidé de mettre en place un atelier de réparation.

    Ce que je ne voulais pas:

    ◽️Laisser les élèves face à leurs difficultés
    ◽️me dire: “on verra plus tard”
    ◽️Les punir
    ◽️refaire le devoir à toute la classe

    Ce que je voulais:

    ◽️stimuler les élèves sans les décourager
    ◽️ne pas leur imposer une activité trop lourde pour eux (ils devront conjuguer à nouveau mais qu'un seul verbe à la fois)
    ◽️qu'ils tirent un avantage de l'effort qu'ils devront effectuer
    ◽️mettre en place un plan personnalisé
    ◽️que chacun choisisse la date de son évaluation dans la période imposée et prenne un rendez-vous quand il pense être prêt.

    Je choisis moi-même les élèves qui partiront dans l'atelier. L'atelier se prépare à la maison ou au collège mais les visites se feront soit pendant une récréation soit lors des 5 premières minutes de cours dans l'îlot des curieux.

    Voici les documents distribués aux élèves concernés

     

     

     

    « Immersion dans une activité en classe inversée Création d'une nouvelle simulation globale en 6°: Le Manoir des livres perdus »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :