• En cours de français, les élèves jouent aux détectives en tentant de découvrir dans un escape game l’auteur mystère qui se cache derrière cette porte du 221 Baker street.

    Ils enquêtent et rendent compte à leur professeur-inspecteur en créant un dossier numérique digne de Scotland Yard. Equipés de lunettes VR, les voilà en visite à Londres arpentant les rues empruntées par le célèbre Sherlock Holmes. ils seront prêts désormais à écrire leur première nouvelle policière en utilisant la technique du story mapping. 
    Les petits détectives vous feront découvrir leur chef d’oeuvre en vous présentant toute la suite applicative utilisée lors de ce projet.

    Vous trouverez dans ce dossier un plan de travail détaillé. La séquence intitulée « Londres, ville de l’ombre » sera axée sur la découverte des nouvelles policières de Conan Doyle et conduira les élèves à écrire une nouvelle aventure de Sherlock Holmes

    Télécharger « lCNIoDhhQPOYB8xEEANclA »

     

    Voici la suite applicative utilisée, suivez-moi régulièrement pour voir les productions des élèves ( je commence le lundi 7 janvier) 

    Les petits détectives: nouvelle séquence détaillée en 4ème

     

    La séquence, le dossier détective des élèves et le plan de travail

    https://read.bookcreator.com/zqrT7S9zxHdiyXKHOcFuFE36E8l1/lCNIoDhhQPOYB8xEEANclA

     

    Les petits détectives: nouvelle séquence détaillée en 4ème

    Les petits détectives: nouvelle séquence détaillée en 4ème

    voici pour commencer la bande annonce du projet

    Les petits détectives: nouvelle séquence détaillée en 4ème

    https://gopro.com/v/WroXvmOnEbRp

     

     


    votre commentaire
  • Je vais dans ma prochaine séquence utiliser cette application flashface pour analyser et produire des portraits. Cette app qui propose une construction successive du visage va permettre à l’élève de faire des choix en fonction des mots relevés dans le texte. Je compte sur cette opération pour enrichir  le vocabulaire de mes élèves

    Améliorer les portraits des personnages grâce à une application de portraits robots


    votre commentaire